Style Sampler

Layout Style

Patterns for Boxed Mode

Backgrounds for Boxed Mode

Rechercher Articles

Validating credentials, please wait...

Accueil

CGRAE

CGRAE

CGRAE

http://www.cgrae.ci/Fr/la-vision-du-president-de-la-republique_11_75

Améliorons le système de retraite des fonctionnaires :

  • les fonctionnaires ont droit à une retraite après avoir servi : elle est méritée, elle leur est due contractuellement et moralement ;
  • la réalité, tous les retraités la connaissent, tous ceux qui s’approchent de l’âge de la retraite la redoutent : vous partez à la retraite et vous vous engouffrez dans une sorte de tunnel, long de 1 ou 2 ans, dans lequel vous ne percevez pas encore votre pension, une sorte de tunnel où vous êtes démunis de toute ressource alors qu’il vous faut justement réadapter votre vie. Cela est inacceptable.

Nous allons mettre un terme immédiat à cette situation. Voici comment :

  • nous allons transférer à la Caisse Générale de Retraite des Agents de l’État qui ne traite actuellement que les dossiers des forces de l’ordre, la responsabilité de la liquidation des pensions de tous les fonctionnaires ;
  • nous allons demander aux ministères, aux autres employeurs publics et au ministère de la Fonction Publique de s’organiser pour transmettre à l’avance les dossiers de départ à la retraite à la CGRAE, 6 mois avant les départs effectifs, de façon à assurer qu’il n’y ait plus aucune discontinuité entre le dernier salaire et la première pension ; l’informatisation générale des services de l’État permettra de constituer une base de données unique et fiable, accessible à tous les services concernés ;
  • nous allons simplifier le dispositif, notamment en fondant tous les textes régissant la retraite en un seul et unique Code des Pensions Publiques traitant le régime de droit commun et les régimes spéciaux ; nous regrouperons les pensions actuelles, d’ancienneté et proportionnelle, en une seule pension de retraite ;
  • nous allons assouplir les conditions de réversion des pensions aux orphelins mineurs comme aux conjoints survivants, sans faire de distinction entre les veufs et les veuves ;
  • nous allons indexer les pensions sur le coût de la vie, pour que l’inflation n’érode pas petit à petit le pouvoir d’achat qu’elles procurent ;
  • nous faciliterons la mise en place de régimes complémentaires de retraite pour ceux qui voudront faire l’effort d’épargner davantage ;
  • nous allons également corriger les injustices actuelles du système dans le nouveau code des pensions publiques ;
  • enfin, nous allons prendre des mesures qui s’adresseront à l’ensemble des retraités et des personnes âgées :
    • parce qu’à 57 ou 60 ans, on n’est pas vieux de nos jours, nous organiserons tant dans le secteur public que dans le secteur privé des cadres d’emploi souples des retraités qui souhaiteront garder une activité. La mise à la retraite ne sera plus jamais vécue comme une sanction ;
    • nous inciterons les communes à animer leurs vies quotidiennes, en créant notamment des espaces où ils pourront se retrouver pour se cultiver, se distraire ou simplement se détendre dans un cadre qui y soit propice ;
    • nous instaurerons chaque année une journée des personnes âgées nous permettant de les honorer comme il se doit ;
    • nous créerons dans nos hôpitaux des services spécialisés de gériatrie et de gérontologie.